André Malraux – hommage à un homme illustre

André Malraux est décédé un 23 novembre, et j’avais envie, en ce jour anniversaire, d’avoir une pensée pour lui, et de lui rendre un modeste hommage.

En effet, Monsieur Malraux fait partie de ces grands Hommes, qui ont marqué l’histoire, et l’un de ceux dont l’œuvre continue de marquer et d’influencer nos vies d’aujourd’hui.

Grand romancier, nous lui devons notamment « La Condition Humaine », roman pour lequel il recevra le prix Goncourt en 1950.

Antifasciste et Patriote, André Malraux s’engagea dans les combats auprès des Républicains espagnols, puis fut un résistant actif lors de la seconde guerre mondiale.

Homme d’art et homme politique : il accompagne le Général de Gaulle et devient ministre d’Etat, ministre de la culture entre 1959 et 1969.

Il fait de la culture, de l’art, et du patrimoine, un engagement politique.

Grâce à André Malraux, les quartiers historiques de nos centres villes ont pu être sauvegardés et restaurés.

Au début des années soixante, « Le Marais » à Paris ou encore « Saint Jean » à Lyon sont extrêmement vétustes, et délaissés de plus en plus par la population. La plupart des immeubles sont insalubres et certains à l’abandon, mais ils représentent une mémoire et une richesse patrimoniale, architecturale et sociétale immense.

Pour autant, ces quartiers sont menacés de destruction. Louis Pradel, le maire de Lyon de l’époque, envisage de raser une grande partie du vieux Lyon, de ses ruelles et de ses immeubles dont certains datent de la Renaissance. Des acteurs et associations locaux se mobilisent pour contrer ces funestes projets.

André Malraux, alors ministre de la culture, s’engage et fait voter une loi en 1962 qui porte son nom.

Extrait du discours d’André Malraux devant l’Assemblée Nationale, le 23 juillet 1962 :

« Sauvegarder un quartier ancien, c’est donc à la fois en préserver l’extérieur et en moderniser l’intérieur, et pas nécessairement au bénéfice du luxe, puisqu’un certain nombre de maisons restaurées de l’îlot rive gauche sont destinées aux étudiants.

Une opération de restauration consiste à conserver au quartier considéré son style propre, tout en transformant les aménagements internes des édifices de façon à rendre l’habitat moderne et confortable. »

Le 12 mai 1964, le Vieux Lyon devient le premier secteur sauvegardé de France.

Aujourd’hui, ce quartier historique, comme « le marais » ou encore le cœur d’Avignon, de Bordeaux et de près d’une centaine de ville ont été sauvés, restaurés et sont devenus des quartiers de vie, très prisés par les habitants, très fréquentés par les touristes qui viennent découvrir et admirer le patrimoine français.

Les investissements réalisés dans ces secteurs sauvegardés, sont le plus souvent des investissements privés, qui bénéficient d’un mécanisme de réduction d’impôts qui a été remanié à plusieurs reprises, mais qui est toujours aussi attractif et efficace.

Gérald BRANCHE

Réactions et commentaires

André Malraux – hommage à un homme illustre

Ajouter un commentaire