Logements anciens : coup d’oeil sur les obligations de rénovation énergétique

On vous en parle depuis quelque temps déjà, les logements anciens vont être contraints par les pouvoirs publics à être de moins en moins énergivores.

En tant que copropriétaire, depuis le 1er janvier 2017, les travaux d’isolation thermique deviennent obligatoires lors de travaux  importants tels que  les ravalements de façade, réfection de toiture…. De plus, un fonds de réserve destiné aux travaux doit être mise en place pour les copropriétés de plus de 9 logements, afin de provisionner les futurs dépenses liées à la rénovation énérgétique.

La rentabilité de l’investisseur ayant acquis un logement dans l’ancien risque d’être finalement moins attractive que sur le papier.


Retrouvez l’article du journal Les Echos sur ce sujet en cliquant ICI


Le marché immobilier neuf a donc un réel intérêt, à l’heure où les dépenses dans les appartements anciens ne vont aller qu’en s’accentuant. Investir dans l’immobilier neuf c’est aussi profiter des incitations fiscales mises en place avec les dispositifs Pinel ou LMNP Bouvard. Cela permet à l’acquéreur d’acheter un bien immobilier bénéficiant des dernières techniques de construction et répondant aux normes énergétiques et de ne pas avoir de dépenses de gros travaux pendant de nombreuses années tout en réduisant ses impôts!

Réactions et commentaires

0 commentaires
Ajouter un commentaire