Concilier plaisir et rendement : quelques pistes de réflexion pour acquérir un appartement à la montagne

L’hiver approche à grands pas, les premiers flocons sont tombés sur la plupart des sommets et l’on se prépare à profiter pleinement de cette neige fraîchement arrivée.

Les réservations auprès des hôtels, des résidences de services et des appartements sont lancées pour les amateurs de glisse et amoureux de la neige. Une question que beaucoup se poseront en amont ou  au cours de ce séjour : et si je devenais propriétaire d’un appartement à la montagne? quel(s) avantage(s), pour quel rendement ?

Acheter un appartement dans l’ancien en copropriété

Acquérir un logement dans une copropriété classique à la montagne est l’une des solutions pour allier occupation personnelle et rendement . Seulement cette formule est soumise à de nombreux aléas qui rendent cet investissement quelque peu risqué.

En effet, le parc immobilier de résidence à la montagne est vieillissant, il faut donc faire attention aux futurs dépenses qui seront engagées par la copropriété, notamment pour les travaux de mise en conformité énergétique qui  seront vraisemblablement obligatoire dans les années à venir. Ensuite les revenus issus de la location seront très variables et fluctueront en fonction de l’enneigement, des périodes de vacances scolaires, … autant de facteurs qui risquent de faire diminuer la rentabilité de l’investissement s’ils ne sont pas favorables.

Acquérir un appartement en résidence de services

Vous pourrez également privilégier une acquisition au sein d’une résidence de tourisme en faisant attention à quelques points clés. En choisissant cette solution, de nombreux avantages s’offriront à vous à commencer par la possibilité de défiscaliser vos revenus, dans le cadre d’une résidence neuve, grâce au LMNP Bouvard. De beaux projets sont actuellement en cours de commercialisation sur de grands domaines skiables et l’investisseur profite d’un appartement neuf, soumis aux dernières normes de construction et donc sans gros travaux à prévoir pour les années à venir.

Le loyer reversé au propriétaire est fixé dès l’acquisition du logement, dans le bail commercial signé avec le gestionnaire de la résidence, pour une durée allant de 9 à 11 ans généralement. Pas de surprise donc sur les loyers perçus, attention toutefois à s’assurer de la solidité de l’exploitant en amont. Vous bénéficiez de différentes options vous permettant annuellement d’occuper votre logement et de profiter des avantages et services de la résidence ! La rentabilité ne dépendra donc pas des aléas locatifs mais uniquement de votre souhait d’occuper votre logement ou non en fonction des périodes de l’année.

Vous l’aurez compris, il ne faut rien laisser au hasard dans un investissement immobilier c’est pour cela qu’il est préférable de s’entourer d’un professionnel indépendant, pour vous guider dans votre réflexion.

Marine Orhand

Réactions et commentaires

0 commentaires
Ajouter un commentaire